Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fred

Faut parler de soi ?


 


Table des matières


23-04-16 Le jour où la France est mourue
09-11-15 L'éducation...
17-02-15 Seven years
16-01-15 I'm getting old
26-04-14 Tache
17-02-14 A pluche !
03-01-14 Tiens ! Prends ça !
23-10-13 Mets du vent
25-08-13 Pour une nouvelle ère
17-02-13 Bleu
30-12-12 Of mice and men
18-10-12 Leçon de finance mondiale
11-09-12 911
09-09-12 Sorry angel
21-05-12 Travailler plus pour gagner plus
17-02-12 17/02
05-02-12 Dictionnaire du "parler jeune sans peine"
10-11-11 Au vent
31-03-11 Mayotte
28-03-11 Et il ne restait personne...
27-03-11 Bernie Sanders
17-02-11 3 ans...
17-10-10 Juste un dernier tour
19-06-10 Anniversaire
18-06-10 Les sanglots longs des violons etc...
21-04-10 Clap de fin
17-02-10 Première cigarette sans dormir
17-02-10 17 février 2010
16-02-10 Sagesse ?
01-02-10 Ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer...
24-01-10 Ko-chan Mé-chong
18-01-10 Poussières d'étoiles
10-01-10 10 janvier et des poussières
30-12-09 Etoile africaine
08-12-09 Ciao Bruno
19-11-09 L'art subtil de la négociation
10-11-09 Question de taille
10-10-09 Nobel de la paix
08-08-09 Pitots et compagnie
02-08-09 Let's start living our lives
28-06-09 Et on s'croit plus malin
24-06-09 Coup de bol
19-06-09 Es war einmal...
22-05-09 On va s'en payer une bonne tranche
07-05-09 Hadopi le retour (à la maison)
15-03-09 Retour à terre
09-03-09 Another world
27-02-09 Il était une fois, en Amérique
17-02-09 Février de cette année-là
13-01-09 Fridge Lady
27-12-08 Petit plaisir
22-12-08 La grande bouffe
21-12-08 Pour toutes...
13-11-08 Big Darcos is watching you
05-11-08 Journée historique
28-09-08 L'ouverture
01-09-08 Si je suis là ici c'est que j'ai mes raisons
20-06-08 Protection PC: Le B-A BA
11-06-08 Concerts en vue
05-06-08 A new hope
25-05-08 Le sens de la vie
04-05-08 Mai, joli mai
07-04-08 Lyon un 7 avril...
01-04-08 Lhassa vs Pékin
27-03-08 Moi non plus, j'aime pas Olvier Martinez
21-02-08 Coquelicot
11-02-08 Y'a rien là ?!
10-02-08 Google.org: Make the world a better place
09-02-08 Chicago
07-02-08 Là-bas si j'y suis
02-02-08 Le berger des mers...
30-01-08 Bloody Sunday
13-01-08 Soldat Louis (face B)
10-12-07 Dénonçons, dénonçons, il en restera toujours quelque chose
09-12-07 Découvertes du week-end
11-11-07 Cathy
26-10-07 Martine
07-10-07 Fnac 67
06-10-07 Concert 67
23-09-07 Monsieur Linh
22-09-07 Il faut sauver Montcuq !
17-09-07 Perles de profs
12-09-07 On the road again ?
30-08-07 Le début de la faim ?
25-08-07 Saint Roch
31-07-07 Petite digression culturelle
30-07-07 Un dimanche à la campagne
23-07-07 Le sexage des anges...
15-07-07 No free lunch !
14-07-07 Été 67 à Lyon !
13-07-07 Catherine et François
12-07-07 Mieux qu'un blog...
12-07-07 Dieu est un SDF
10-07-07 J'te connais pas....
08-07-07 Elargissez votre blog
29-06-07 Votre cervelle, saignante ou à point ?
25-06-07 Bonheur 67
02-06-07 Voyages, voyages
01-06-07 Pirates !
28-05-07 Y a quelqu'un ?


 


 


 


 


We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us.


Les traductions, c'est comme les femmes. Quand elles sont belles, elles ne sont pas fidèles, et quand elles sont fidèles, elles ne sont pas belles.


En clair, je ne t'abandonne pas, je te quitte. (Nath 20.04.10)


Fais comme si c'était pas grave... (Le Cheyenne)


Il y a des moments où tout réussit. Il ne faut pas s'effrayer, ça passe. (J. Renard)


Qui n'a pas connu l'absence ne sait rien de l'amour. Qui a connu l'absence a pris connaissance de son néant - de cette connaissance lointaine qui fait trembler les bêtes à l'approche de leur mort.  (C. Bobin)


Si tu ne m'admires plus parce que j'ai peur de t'perdre, si tu n'as plus pour moi que cette tendresse de merde, tue-moi... (F. Pagny)


Etre soi-même ne va pas de soi. (C. Juliet)


Ah ! le temps perdu, ça c'est bien une idée d'adulte !  (D. Pennac)


Enjoy yourself, it's later than you think.


Le temps de lire, tout comme le temps d’écrire ou le temps d’aimer, est toujours du temps volé. (D. Pennac)


Il y a pire que l'imprévu... Ce sont les certitudes ! (D. Pennac)


Je ne considère pas qu'écrire de manière confuse ou sophistiquée soit un grand accomplissement. Un style très compliqué révèle une confusion dans la pensée et une certaine paresse. (M. Crichton)


On rêve d'un idéal, on le prie, on l'appelle, on le guette, et puis le jour où il se dessine, on découvre la peur de le vivre, celle de ne pas être à la hauteur de ses propres rêves, celle encore de les marier à une réalité dont on devient responsable. (M. Levy)


Ce qu'on appelle une raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir. (Camus)


Ne pas s'apprivoiser et se craindre pour toujours. Se mordre un peu puis sourire beaucoup. (LR)


Les adultes, ces gens qui s’embrassent sans s’aimer et se parlent sans rien dire. (C. Bobin)


Un enfant ne sait pas que le jour qu’il vit est extraordinaire et qu’il ne reviendra plus jamais. (C. Bobin)

L'adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote. (P. Desproges)


Au Paradis, on est assis à la droite de Dieu : c'est normal, c'est la place du mort (P. Desproges)

Je suis aveugle, mais on trouve toujours plus malheureux que soi...J'aurais pu être noir. (Ray Charles)


On vit juste pour quelques rencontres. (F. Cheng)


Une lettre, Mademoiselle, c'est le coeur d'un homme cloué sur du papier avec une plume.

Et puis, qu'est-ce que ça veut dire, différents ? C'est de la foutaise, ton histoire de torchons et de serviettes... Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...  (A. Gavalda)


Les hommes s'imaginent faire des enfants, alors qu'ils ne font que d'autres hommes. (S. Antonio)


C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde. (B. Vian)


On pense : "Je suis né et c'est normal. Mais je ne veux pas mourir."
On est rentré dans la danse et on ne veut pas en sortir. Et on ne veut pas que nos amis en sortent. Que nos parents en sortent. On veut aller jusqu'au bout. Et au-delà.
Mais veux-tu que je te dise ? : on se trompe. Car on est des victorieux. Notre victoire on l'a déjà eue.
(Deuchfalh, Brad-Pitt)


- Ecoute, Nourdine, c'est ta rédac, tu écris ce que tu veux, mais si tu traites encore une fois ta soeur de conne, je t'en retourne une. On ne traite jamais les filles de connes.
- Et si elles sont connes ? Il y a bien des connes, quand même ?
- On s'arrange autrement.
(D. Pennac)


La pire saloperie que puisse vous faire un cauchemar, c'est de vous donner l'illusion de sa propre conscience, "pas de panique, c'est un cauchemar", et de continuer à en être un !
(D. Pennac)

C'est la durée, et elle seule qui authentifie le réel. Qu'un cauchemar ne finisse pas, il devient votre réalité, et il faut bien faire avec. Que votre vie s'achève, elle n'était qu'un songe, et il faut bien ne plus faire avec. (D. Pennac)


Si les gens ne croient pas que les mathématiques sont simples, c’est uniquement parce qu’ils ne réalisent pas à quel point la vie est compliquée. (J. Von Neumann)


J’aime appuyer ma main sur le tronc d’un arbre devant lequel je passe, non pour m’assurer de l’existence de l’arbre – dont je ne doute pas – mais de la mienne. (C. Bobin)

La neige sale meurt en très peu de temps du chagrin de n’être pas aimée. (C. Bobin)


Et avec quelle quantité d'illusions ai-je dû naître pour pouvoir en perdre une chaque jour ! (Cioran)


Nous cherchons tous le bonheur, mais sans savoir où, comme des ivrognes qui cherchent leur maison, sachant confusément que cela existe. (Voltaire)


Tant qu'on n'a pas eu à pardonner, on ne peut pas être un homme. (J. Touzalin)


Je trouve que la plus stupide, la plus connasse des bonnes femmes n'est pas aussi con qu'un homme. La connerie, la vraie connerie, la connerie rutilante, la connerie superbe, c'est l'homme. (San Antonio)


Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l'une ni l'autre. (Thomas Jefferson)


Mais pourquoi les hommes sont-ils si méchants ?  Pourquoi sont-ils si vite haineux, hargneux ?  Pourquoi adorent-ils se venger, dire vite du mal de vous, eux qui vont bientôt mourir, les pauvres ? Que cette horrible aventure des humains qui arrivent sur cette terre, rient, bougent, puis soudain ne bougent plus, ne les rende pas bons, c'est incroyable. Et pourquoi vous répondent-ils si vite d'une voix de cacatoès, si vous êtes doux avec eux, ce qui leur donne à penser que vous êtes sans importance, c'est-à-dire sans danger ? Ce qui fait que des tendres doivent faire semblant d'être méchants pour qu'on leur fiche la paix, ou même, ce qui est tragique, pour qu'on les aime. (Albert Cohen)


Wovon man nicht sprechen kann, darüber muß man schweigen. (Ludwig Wittgenstein)


Dans un monde de ressources finies, il n'y a que les imbéciles et les économistes pour continuer de croire en la croissance. Trop d'entre eux pensent que développement = croissance et consommation. Accroître la consommation des ressources dans les pays en développement, d'accord. Mais pas dans le monde entier. Parce qu'on est déjà à court de ressources, d'eau, de poissons...
La meilleure façon de persuader les Américains de réduire leur consommation est de doubler au moins le prix du pétrole, en tout cas suffisamment pour qu'ils achètent des voitures économes. (Jared Diamond, géographe, biologiste et Prix Pulitzer)


L'amour n'est qu'une nouvelle preuve de la méchanceté du Temps et de son fidèle allié, le Destin. (Celeri)


S'émouvoir instantanément de tout pour ne s'occuper durablement de rien. (MC)


 


N'importe Nawak


"Veuillez agréer à nos plus braves salutations."  (Julien)


"Je saurais pas plu été avancer si j'aurais lu tout les livre"


L'alcool ne nous aidera pas à résoudre nos problèmes...
Ceci dit l'eau et le lait non plus...


A l'école, en algèbre, j'étais du genre Einstein. Mais plutôt Franck qu'Albert. (P. Geluck)


La cacahuète :
"J'adore les cacahuètes. Tu bois une bière et tu en as marre du goût. Alors tu manges des cacahuètes. Les cacahuètes c'est doux et salé, fort et tendre comme une femme. Manger des cacahuètes, it's a really strong feeling. Et après tu as de nouveau envie de boire de la bière. Les cacahuètes c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'homme ". (J.C. VanDamme)


Delon:
1. Alain Delon a déjà compté jusqu'à l'infini. Deux fois.
2. Jésus Christ est né en 1935 avant Alain Delon.
3. Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Alain Delon.
4. Les suisses ne sont pas neutres, ils attendent de savoir de quel coté Alain Delon se situe.
5. Alain Delon peut gagner une partie de puissance 4 en trois coups.
6. Le Viagra, c'est de l'extrait d'Alain Delon. Chaque rognure d'ongle, chaque poil de barbe, chaque peau morte, chaque caca d'oeil d'Alain Delon est recueilli, puis broyé, puis peint en bleu pour devenir Viagra.
7. Alain Delon fait pleurer les oignons.
8. Alain Delon peut diviser par zéro.
9. Alain Delon ne porte pas de montre. Il décide de l'heure qu'il est.
10. Alain Delon sait parler le braille.
11. Pour certains hommes le testicule gauche est plus large que le testicule droit, chez Alain Delon, chaque testicule est plus large que l'autre.

12. Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces qu'Alain Delon autorise à survivre.
13. Alain Delon connaît la dernière décimale de Pi.
14. Quand Alain Delon pisse face au vent, le vent péfère changer de direction.
15. Quand la tartine d'Alain Delon tombe, la confiture change de côté.
16. Alain Delon est capable de laisser un message avant le bip sonore.
17. Quand Alain Delon utilise Windows, Windows ne plante pas.
18. Alain Delon peut applaudir d'une seule main.
19. Alain Delon est en couleur sur les photos Noir et Blanc.
20. Alain Delon a réussi à placer "Anticonstitutionnellement" en mot compte triple dans une grille de sudoku.
21. Danette se lève pour Alain Delon.
22. Si ça a le goût du poulet, l'odeur du poulet et ça ressemble à du poulet, mais qu'Alain Delon te dit que c'est du mouton, alors cherche pas, c'est du mouton.
23. La semence d'Alain Delon ne contient qu'un seul spermatozoïde : celui qui a tué tous les autres.
24. Alain Delon a terminé l'histoire sans fin.
25. Alain Delon a déjà participé à l'Île de la Tentation : 12 morts, 12 grossesses.
26. Alain Delon peut trouver du foin dans une aiguille.
27. Alain Delon peut écouter du Tokio Hotel pendant plusieurs minutes.
28. Alain Delon a fini son forfait illimité.
29. Alain Delon sait ou se trouve Ornicar.
30. Alain Delon connaît un plus court chemin que la ligne droite.
31. Alain Delon reçoit des spams lui proposant de réduire la taille de son sexe.


Mieux vaut le vin d'ici que l'eau de là ...


Software is like sex : it’s better when it’s free (Linus Torvalds)


Software is like Sex : it's better when you don't get bugs (Linus Torvalds)


Le cerveau a des capacités tellement étonnantes, qu´aujourd´hui pratiquement tout le monde en a un.


Un vrai geek, c'est un mec qui croit que dans 1km, il y a 1024 mètres.


 




Interêts

Textes