Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 septembre 2008

Si je suis là ici c'est que j'ai mes raisons

Un commentaire sympathique de Jack a sorti le blog de sa torpeur estivale pour me permettre vous présenter une chanson du groupe Beaubourg dont faisaient partie les deux compères Clément et Alec de La Chanson Du Dimanche : Je n'ai pas.


podcast

Tout a commencé,
Je savais à peine marcher
J'ai très vite compris
Que j'étais condamné
Et si je voulais une chance
De ne pas pourrir ma vie,
Il fallait malheureusement
Que je quitte mon pays

Et c'est la mort dans l'âme,
La larme dans les bagages
Que seul j'ai entrepris
Ce périlleux voyage
Et mes couchers de soleil,
Ces caresses face au froid
Je m'absente souvent
Pour vérifier qu'ils sont là car

Je n'ai pas de femme,
Je n'ai pas d'ami
Je n'ai pas de maison,
Non, plus de famille
Mais je sais, nom de nom,
Qu'aujourd'hui
Si je suis là, ici,
C'est que j'ai mes raisons

Car j'ai connu la misère,
Celle qui frappe le ventre
Mais celle que je vis ici
C'est par la tête qu'elle rentre
Et si elle ne s'attaque pas
Au corps qui me porte,
Dieu sait qu'elle peut blesser
L'âme qui m'emporte

Les sourires ne me réchauffent plus,
L'amour j'ai jamais vu,
Il me faut des tonnes de rire,
Sans quoi je suis perdu
Utopie qui serre les poings
Et m'assèche les yeux,
Le pire c'est que tout ça pour moi
C'est ce qu'il y avait de mieux mais

Je n'ai pas...

Le coup de grâce arrive quand
Autour de moi
Je constate que ma détresse
N'émeut même pas
Elle fait peur, elle fait dire
Que je ferais n'importe quoi
Et pour éviter cela
Il faudrait qu'on me renvoie

C'en est trop, ma tête brûle
Je me sens humilié
J'aurai donc tout perdu
A vouloir essayer
De faire ce que, finalement,
Tout le monde espère
De sa vie quelque chose
Quelque part sur cette Terre, mais

Je n'ai pas...

bp refs HongKong.jpg

 

22:35 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : beaubourg, chansons

Commentaires

Moi aussi, si je suis là, sur Gaïa, c'est que j'ai mes raisons, que la Raison ignore !

J'aime beaucoup ton blog Fred, même si je n'y viens pas très souvent.

Cette chanson ajoute simplement un peu de pessimisme à la morosité ambiante, dommage pour un éternel optimiste comme moi. J'aurais préféré un récit de vacances ensoleillées mais tu n'as peut-être pas quitté ton chez toi, à supposer que tu aies une maison (+ une famille, + des amis...).

Comme toi, comme Jack, je cherche un peu d'espoir en ce monde parfois sordide. Accroche toi, et merci d'être là !

Écrit par : Le-guide | 02 septembre 2008

Si je suis là ici c'est que j'ai mes raisons...

Alors les miennes sont :
- parce que j'aime bien ton blog
- parce que cette chanson est belle
- parce que je t'ai taggé (viens voir chez moi...)
- parce que j'espère que tu nous feras un autre article bientôt ! ;-)

Biz

Écrit par : kris | 22 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.