Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 août 2009

Pitots et compagnie

AF-A330.jpg
Avant

Si vous vous intéressez aux avions et désirez connaître les dessous de l'accident de l'airbus A330 d'Air France, je vous conseille d'aller visiter le site Eurocockpit ! Vous y apprendrez comment la finance et la politique ont failli réussir à cacher la véritable origine du crash. En effet, l'accident du vol AF447 est dû à une incohérence des mesures de vitesse, vitesse mesurée par des sondes pitot.
Il s'avère que les sondes pitot de marque Thalès peuvent présenter un défaut en haute altitude (gel), ce qui désoriente complètement le système de navigation de l'avion. Du coup, les consignes de vol ne correspondent plus à rien, et c'est le plouf dans la grande bleue.
De nombreux incidents avaient déjà été répertoriés avec ces sondes, mais comme toujours, il faut des victimes avant que les autorités et constructeurs se décident à faire quelque chose.

Ce qui est "amusant", c'est qu'il aura fallu la pression des américains (NTSB et FAA) pour que le BEA et Airbus se décident à remplacer les sondes défaillantes par des sondes Goodrich qui ne présentent pas ce type de problème.

Le site Eurocockpit est certes un peu technique, mais il se lit comme un roman. Il est maintenu par des professionnels de l'aviation (dont des pilotes d'Airbus), et révèle des informations rarement reprises dans les medias classiques...

 

Queue-AF447.jpg
Après

Commentaires

Vu de loin, ça ressemble à du surf, mais en moins fun... :-(

Écrit par : Candide | 17 août 2009

N'existe-t-il pas quelque part un théorème affirmant que tout corps embarqué à bord d'un AvionFoireux447 en ressortira automatiquement plongé dans un liquide bien froid qui n'a plus rien à voir avec l'idée qu'on se fait des "vacances les pieds dans l'eau" ?

Ainsi échaudé, as tu pris l'avion pour partir cet été, si ailleurs il y a eu ?

Écrit par : Maupassant | 31 août 2009

Non, cet été, c'était la bagnole direction le sud. Mais ce n'en était pas moins dangereux pour autant !
Quant à l'avion, ça ne devrait plus tarder. Je dirai au pilote d'éviter les méchants orages qui font geler les tubes pitot...
Au fait, le théorème original, c'est "tout corps plongé dans un liquide en ressort mouillé"...

Écrit par : Fred | 31 août 2009

Les commentaires sont fermés.