Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 janvier 2010

10 janvier et des poussières

manosolo1.jpg

Ce n'est malheureusement pas tous les jours fête, le 10 janvier.

Mano Solo, l'artiste qui chante avec ses tripes, vient de nous quitter aujourd'hui, à l'âge 46 ans...


podcast

 

manosolo2.jpg

Ce triste événement me rappelle qu'il y a déjà longtemps, j'aimais bien lire la Gueule Ouverte...

 

21:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : mano solo

Commentaires

Il a des jours comme ça, où il faut beaucoup de bonheur pour compenser tous les malheurs qui arrivent.

"L'ex-femme du chanteur Bertrand Cantat, a été retrouvée pendue, aujourd'hui, à son domicile, à Bordeaux. Au moment où Kristina Rady a mis fin à ses jours, Bertrand Cantat était présent à son domicile."

Écrit par : Fred | 10 janvier 2010

Fils de Cabu, traits émaciés, visage taillé à coups de serpe, cet être torturé chantait, dira-t-on désormais, avec la puissance qui émerge souvent du sursis.

Ce soir, nous nous sentons un peu solo, nous aussi.

Écrit par : Candide | 10 janvier 2010

Combien de vilenies ce Bertrand aura-t-il fait endurer aux femmes qui ont trop longtemps cru en lui, et puis combien d'orphelins laissera-t-il derrière lui ? Certaines personnes traversent la vie sans se retourner suffisamment, laissant dans leur sillage tant de cadavres, dont certains sont encore debout !

Chanter ne devrait protéger de rien, ne dédouaner de rien, n'exclure quiconque non plus du champ de la justice, la vraie, celle qui traiterait également le puissant et le faible.
Les chanteurs sont comme les hommes politiques, parés de toutes les grâces au motif d'une voix bien tournée, et le peuple est bien leurré parfois, d'accorder clémence et pardon à ceux qui ne sont que des monstres en réalité.

Paix à cette Kristina, elle a bien assez souffert, je crois.

Écrit par : Maupassant | 10 janvier 2010

Je rejoins Maupassant, Cantat mérite d'être pendu... par les couilles ! Enfin, si on les trouve.

Écrit par : Candide | 11 janvier 2010

Camé, paumé, il savait serrer les poings, les coudes, les dents, les gens dans ses bras, nous n'en doutons pas.
Mais quand on n'est positif qu'au diagnostic du sida, on peut espérer quoi ?

Écrit par : Cordoba l'andalouse | 11 janvier 2010

Merci à toi, l'andalouse pour ton premier passage ici, en espérant que ce ne soit pas le dernier.
Es-tu de Séville ?

Écrit par : Fred | 12 janvier 2010

Non, pas de Séville, plus à l'est après le Guadalquivir. J'aime Cordoue pour son architecture courbée aux influences mauresques et je ne me lasse pas d'y retourner.

Ton blog est sympathique, mais un peu triste aussi. Un ami d'outre-rhin qui a lu Schneewittchen me l'a fait connaitre, mais il y en a tellement sur la blogosphère ! Tout ce que je vois me donne envie de créer le mien, mais je suis trop prise par mes activités. Si l'on invente la 25ème heure, peut-être...

J'aime bien tes choix musicaux mais on n'est sans doute pas de la même génération. Dedans, Luke, Da silva et Raphaël seraient mes préférés.

Écrit par : Cordoba l'andalouse | 17 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.