Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 avril 2014

Tache


I'm Stain, my name is Stain
I don’t complain, I won't complain
Do you comprend' what is the point of being born and being gone there must be a reason

War to the east, Pain to the west
War is at least, What we do 'best
What we do best is sharing guns
and kill for fun there must be a reason

My name is Stain I guess my dad he had the sens of humour
He gamme such a name cause stains they all mix together
If you are red or blue you depend on the trends
but stains is no problem... everywhere you find them

The guy next door, is such a whore
the food I eat is poison or
I eat no food cause I can't find a store

Ma mama says I must be a tough guy, to live out there
I wanna know why ma mama says you got to be bad or beware

oh Mam'
I no more share your point of view
I know that bros are not so cruel
They're not so bad, but just afraid
The best to do is to give some comprend'

My name is Stain I guess my dad he had the sens of humour
He gamme such a name cause stains they all mix together
If you are red or blue you depend on the trends
but stains is no problem... everywhere you find them

Ma mama says I must be a tough guy, to live out there
I wanna know why ma mama says you got to be bad or beware

I'm Stain
My name is Stain
So don't complain
And take my hand, you take my hand
So world it needs to shine again
My little friend we've got to start again
and to give some comprend'

14:58 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : stain, shaka ponk

23 octobre 2013

Mets du vent

 

On a fini de jouer au papa et à la maman
Nos femmes ont retrouvé tous leurs vieux amants
On a fini de croire en l’amour éternel
Du temps où les gens mourraient vers 34 ans.
40 ans de loose , ça se fête entre amis
Et comme je n’ai plus que toi comme ami
On se barre d’ici
Mets du vent dans ma mèche
On roulera à 200 dans ta calèche
On se barre d’ici
Mets du vent dans ma mèche
Y’aura tout plein de filles qui nous diront wesh, tu vas bien ?
Imagine l’histoire de deux freaks hors-phase
Paie ton road movie en deux verbes et trois phrases
Deux connards qu’ont toujours fuis, qui recommencent encore
Mais qu’ont un peu vieilli et roulent vers la mort
On fuit les faillitaires et les grosses ardoises
Le destin tragique d’un notaire du Val d’Oise
Un repli stratégique, assumé à l’anglaise ;
Mets les gaz jusqu’à la grande falaise


22:35 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : alexis hk

09 septembre 2012

Sorry angel


17 octobre 2010

Juste un dernier tour

02:29 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : luke

18 juin 2010

Les sanglots longs des violons etc...

cascade n&b.jpg

Did I disappoint you or let you down?
Should I be feeling guilty or let the judges frown?
'Cause I saw the end before we'd begun,
Yes I saw you were blinded and I knew I had won.
So I took what's mine by eternal right.
Took your soul out into the night.
It may be over but it won't stop there,
I am here for you if you'd only care.
You touched my heart you touched my soul.
You changed my life and all my goals.
And love is blind and that I knew when,
My heart was blinded by you.
I've kissed your lips and held your head.
Shared your dreams and shared your bed.
I know you well, I know your smell.
I've been addicted to you.

Goodbye my lover, goodbye my friend.
You have been the one, you have been the one for me.

I am a dreamer but when I wake,
You can't break my spirit - it's my dreams you take.
And as you move on, remember me,
Remember us and all we used to be
I've seen you cry, I've seen you smile.
I've watched you sleeping for a while.
I'd be the father of your child.
I'd spend a lifetime with you.
I know your fears and you know mine.
We've had our doubts but now we're fine,
And I love you, I swear that's true.
I cannot live without you.

And I still hold your hand in mine.
In mine when I'm asleep.
And I will bear my soul in time,
When I'm kneeling at your feet.
Goodbye my lover.
Goodbye my friend.
You have been the one.
You have been the one for me.
I'm so hollow, baby, I'm so hollow.
I'm so, I'm so, I'm so hollow.


podcast

18 janvier 2010

Poussières d'étoiles

 

Peut-être qu'à cette heure même
Que je soupirais en courroux,
Un rival ô malheur extrème,
Se trouvait seul à vos genoux ;
Peut-être il disait : Je vous aime,
Et peut-être l'écoutiez-vous.
(J.F. Sarasin)

22:35 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : obispo

28 juin 2009

Et on s'croit plus malin

Dans la série "décidemment, j'aime bien Clarika", voici un duo très fort en émotion...

Clarika.jpgÇa s'peut pas qu'ça dure toujours, ça s'peut pas
C'est trop fort, c'est trop pur, notre amour là
Ça s'peut pas qu'ça dure encore, ça s'peut pas
Quand les astres seront morts, tout le tralala
Ça s'peut pas y'a trop d'bonheur, ça s'peut pas
L'amour le vrai, un jour y meurt, y reste pas

On se tient fort la main en marchant sur des parkings
On se dévore des yeux sous la lune sanguine
Et on s'croit plus malin, et on n'a peur de rien
Et on s'croit plus malin, et on n'a peur de rien..

Ça s'peut pas qu'ton coeur s'emporte, ça s'peut pas
Dans dix ans, derrière la porte, au bruit d'mes pas
Ça s'peut pas qu'j'te fasse des choses, ça s'peut pas
Quand j's'rais frippée, pleine d'athrose, ridée, tout ça
Ça s'peut pas qu't'aies pas un jour, ça s'peut pas
Pour un autre, les yeux d'l'amour, tu m'oublieras..

On se tient fort la main en marchant sur des parkings
On se dévore des yeux sous la lune sanguine
Et on s'croit plus malin, et on n'a peur de rien
Et on s'croit plus malin, et on n'a peur de rien..

Mais ça s'peut pas qu'y'ait plus un jour, ça s'peut pasLavilliers.jpg
Tout c'bonheur, tout cet amour, tout c'tralala
Ça s'peut pas qu'y'ait pas encore, ça s'peut pas
Quand les astres seront morts, nous deux, tout ça
Ça s'peut pas ouais dis-le moi qu'ça s'peut pas
Que notre amour, à nous y meure, allez, y restera

On se tient fort la main en marchant sur des parkings
On se dévore des yeux sous la lune sanguine
Et on s'croit plus malin, et on n'a peur de rien
Ouais on s'croit plus malin, ouais on n'a peur de rien

Et on s'croit plus malin, et on n'a peur de rien
Peur de rien..


podcast

22:59 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : clarika, lavilliers

24 juin 2009

Coup de bol

podcast

La petite carte en plastique que l’état m’a donnée,
Ah ouais, je l’ai bien méritée
Naître en république dans une clinique chauffée
Ah ouais, je l’ai bien mérité
Les bancs de mon école, le pouvoir d’étudier
Ah ouais, je l’ai bien mérité
Aller voir mon docteur quand j'me sens fatiguée
Ah ouais, je l’ai bien mérité
La douceur de l’enfance, l’amour qu’on m’a donné

Bah ouais, c’est vrai, j’y avais pas pensé
Bah oui, pardi, on me l’a toujours dit
Bon sang, c’est sûr, c’est la loi de la nature
C’est l’évidence, t’avais qu’à naître en France

mappemonde.jpg

Et tans pis pour ta gueule si t’es né sous les bombes
Bah ouais, tu l’as bien mérité
T’avais qu’à tomber du bon côté de la mappemonde
Bah ouais, tu l’as bien mérité
Si la terre est aride y’a qu’à trouver d’la flotte, bah ouais
Un peu de nerf mon gars pour la remplir ta hotte, bah ouais
On prend pas un bateau si on n’sait pas nager, bah non
On n’a que ce qu’on mérite, alors t’as mérité

enfant africain.jpg

Bah ouais c’est vrai, j’y avais pas pensé
Bah oui, pardi, on me l’a toujours dit
Bon sang, c’est sûr, c’est la loi de la nature
C’est l’évidence, t’avais qu’à naître en France
C’est l’évidence, t’avais qu’à naître en France
Bah ouais j’y avais pas pensé
Bah tiens, c'est bien, donnons nous les moyens
C’est l’évidence, t’avais qu’à naître en France
C’est l’évidence, t’avais qu’à naître en France

Clarika 2.jpg

23:09 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : clarika