Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 mars 2011

Et il ne restait personne...

Quand ils sont venus chercher les internautes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas un pirate.

Quand ils sont venus espionner les journalistes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas journaliste.

Quand ils sont venus virer les humoristes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas humoriste.

Quand ils sont venus chercher les immigrés,
Je n’ai rien dit, j'étais Français.

Quand ils sont venus chercher les Français d'origine étrangère,
Je n’ai rien dit, j'étais Français. Enfin je le croyais.

Quand ils sont venus interdire les apéros Facebook,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas alcoolique.

Quand ils sont venus corrompre l'opposition,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas opposant.

Quand ils sont venus changer les règles électorales,
Je n’ai rien dit, je ne votais pas.

Quand ils sont venus changer la Constitution,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas juriste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndiqué.

Quand ils sont venus interdire Wikileaks,
Je n’ai rien dit, car ils m'ont dit que la transparence c'était la dictature.

Quand ils sont venus remplacer les juges par des procureurs, des préfets ou des Dupont-Lajoie,
Je n'ai pas jugé utile de l'ouvrir, je n’étais pas juge.

Quand ils sont venus désigner les directeurs de radio et de TV,
Je n’ai rien dit, j'ai regardé Secret Story.

Quand ils sont venus diffuser leurs programmes TV,
Je n’ai rien dit, je n'ai pas zappé.

Quand ils sont venus chercher les Roms,
Je n’ai pas protesté, je n’étais pas Rom.

Quand ils sont venus filtrer Internet,
Je n’ai rien dit, je ne suis pas pédophile.

Quand ils sont devenus amnistiés,
Je n’ai rien dit, je n'étais pas au courant.

Quand ils sont venus me prélever mon ADN pour le conserver 50 ans,
Je n’ai pas protesté, je n'ai rien à me reprocher.

Quand ils sont venus fraterniser avec des dictatures,
Je n’ai pas protesté, je n'étais pas un opprimé.

Quand ils sont venus installer une caméra dans ma rue,
Je n’ai pas protesté, je n'étais pas un délinquant.

Quand ils sont venus mettre à la disposition de la police tous les mots de passe des internautes,
Je n’ai pas protesté, je n'étais pas un terroriste.

Quand ils sont venus chercher les Musulmans,
Je n’ai pas protesté, je n’étais pas Musulman.

Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester.

 

Vu sur Linux Manua, d'après Martin Niemöller.

21:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : niemöller